Par Alexander Miller, consultant sur les marchés émergents, pour Eurasia Business News, le 10 mars 2023

Photo : des bobines de feuilles d’aluminium dans un entrepôt d’usine métallurgique en Russie, 2021. Crédits photo : archives d’Eurasia Business News.

Les autorités canadiennes ont décidé d’interdire les importations d’aluminium et d’acier en provenance de Russie. Le document est publié sur le site internet du gouvernement canadien. L’interdiction entre en vigueur le 10 mars 2023.

Le ministère des Finances du Canada considère qu’en adoptant une telle mesure, Ottawa limite le flux de revenus vers l’économie et l’Etat russes.

L’interdiction d’importation au Canada s’applique à tous les produits d’aluminium russes, comme l’aluminium sous forme brute, les feuilles d’aluminium et les produits finis, y compris les contenants et autres articles ménagers en aluminium. Sont également interdits tous les produits primaires en acier russe, y compris le fer et l’acier non allié, les produits semi-finis et les produits finis tels que les tubes et les tuyaux.

Conformément aux modifications apportées au règlement fédéral « sur les mesures économiques spéciales », il est interdit d’importer, d’acheter ou d’acquérir auprès de fournisseurs russes du fer, de l’acier, de l’aluminium et des produits de Russie non seulement aux citoyens du Canada, mais aussi à tous les résidents sur le territoire canadien. Aucune entreprise présente au Canada ne peut désormais importer ces métaux en provenance de Russie.

Selon le ministère des Finances du Canada, en 2021, le pays a importé de l’aluminium russe pour une valeur de 45 millions de dollars. Le coût des produits métalliques importés de Russie s’élevait à 213 millions de dollars.

Lire aussi  : Investir dans l’or, protéger son patrimoine

Une telle mesure d’interdiction d’importation devrait causer une hausse des prix des métaux sur le marché canadien, le temps que les entreprises clientes identifient de nouveaux fournisseurs. L’indice des prix à la consommation canadiens a augmenté de 5,9 % en termes annuels en janvier dernier, après avoir progressé de 6,3 % en décembre 2022.

Le 23 février, le gouvernement fédéral du Canada avait déjà interdit l’exportation vers la Russie de certains éléments chimiques destinés à l’électronique et interdit l’importation, l’achat ou l’acquisition d’armes, de munitions et d’autres armes russes, où qu’elles se trouvent ou soient traitées, en provenance de Russie ou de toute personne enregistrée en Russie.

Lire aussi : Henry Kissinger : “Comment éviter une autre guerre mondiale”

L’acier et l’aluminium russes sont soumis à des restrictions imposées par d’autres Etats occidentaux. Les États-Unis, dans leur ensemble de sanctions, programmé pour coïncider avec l’anniversaire du début de la guerre en Ukraine, ont introduit à partir du 10 mars un droit de 200% sur l’importation de produits en aluminium en provenance de Russie, et à partir du 10 avril, le même montant de droit s’appliquera aux produits fabriqués à partir de matières premières russes. Bloomberg en octobre de l’année dernière a écrit que Washington envisageait l’option d’une interdiction complète des importations d’aluminium en provenance de Russie.

Lire aussi : Investir dans l’immobilier

L’Union européenne a interdit l’approvisionnement en produits en acier et en fer russes en mars de l’année dernière. Puis les moules et profilés en fer et en acier non allié sont tombés sous embargo ; produits en étain; divers types de tôles d’acier; produits en armatures et fils; tubes soudés et sans soudure.

En octobre 2022, l’UE a élargi la liste des produits sidérurgiques interdits à l’importation : des brames d’acier (utilisées pour la production de produits plats) et des billettes carrées (utilisées pour la production d’armatures) ont été ajoutées à la liste. Cependant, l’embargo sur eux ne commencera à fonctionner qu’en 2024.

Merci de compter parmi nos lecteurs.

Notre communauté compte déjà près de 100 000 membres.

Inscrivez-vous pour recevoir nos derniers articles, c’est gratuit !

Soutenez-nous en partageant nos publications !

Suivez-nous sur Facebook et Twitter

© Copyright 2023 – Eurasia Business News

Advertisement