Par Eurasia Business News – le 24 mars 2020

Photo Berges du fleuve la Moskova, Moscou, capitale de la Russie - Source Pixabay - Copie

Photo des berges du fleuve Moskova, Moscou, capitale de la Russie – Source : Pixabay

Face à la gravité de la crise sanitaire en Italie, en Espagne ou en France, les autorités russes prennent au sérieux la situation et préparent le pays à faire face à une épidémie. L’ensemble de la chaîne hiérarchique de l’Etat est mobilisé pour protéger la population : villes, districts, régions, agences fédérales et Etat fédéral.

Le Premier ministre russe Mikhaïl Michoustine a ainsi annoncé à l’issue d’une réunion extraordinaire avec l’ensemble des vice-premiers ministres dans la matinée du 23 mars de nouvelles mesures pour lutter contre une propagation du virus COVID-19 :

À partir du 24 mars, l’agence fédérale Roszdravnadzor présentera quotidiennement des points de situation sur l’état de préparation des hôpitaux à l’épidémie de coronavirus.

Le Gouvernement fédéral allouera 10 milliards de roubles (118.3 millions EUR) de son fonds de réserve pour l’achat d’équipements pour le diagnostic et le traitement des maladies épidémiques et des équipements de protection.

Le Gouvernement fédéral va inciter les fabricants russes d’équipements relatifs à la lutte contre le COVID-19 et à sa prévention. Entre le 20 et le 23 mars, les autorités fédérales ont alloué plus de 23 milliards de roubles (272 millions EUR) pour soutenir l’industrie pharmaceutique.

D’ici le 25 mars les autorités régionales se verront accorder des délais de paiement ou la restructuration des prêts.

Les citoyens russes devraient obtenir la possibilité de recevoir des services sociaux à distance, notamment pour le versement des prestations sociales. Le Ministère fédéral du Travail doit présenter des propositions avant le 25 mars.

Par ailleurs, les agents du Ministère fédéral du Travail et du Ministère de la Justice ont reçu la mission de renforcer leur vigilance face aux possibles abus dans les relations de travail en cas d’épidémie :

Le Ministère fédéral du Travail et le Ministère fédéral de la Justice ont ainsi été chargés de soumettre d’ici le 25 mars des propositions sur la manière de prévenir les licenciements injustifiés dans le contexte d’une épidémie de coronavirus ;

En outre, le Ministère du travail de la Russie et le Service fédéral des impôts de la Russie sont chargés de renforcer leurs capacités de traitement des plaintes des salariés et de suivi hebdomadaire de la situation en cas de non-paiement injustifié des salaires. Les résultats de cette surveillance sont communiqués au Gouvernement fédéral au plus tard le 27 mars 2020. Le point de situation sera ensuite hebdomadaire ;

Un système sera créé pour suivre les citoyens en contact avec les patients atteints de coronavirus. Le système reposera sur une base des données des opérateurs mobiles relative à la géolocalisation du téléphone mobile des personnes concernées. Le ministère fédéral des Télécommunications et des Communications doit soumettre des propositions sur le sujet avant le 27 mars ;

Un accès gratuit aux «services numériques utiles» sera aussi assuré. Les informations les concernant seront collectées sur une seule ressource Internet, « Vse.online » ;

L’Agence fédérale Rospotrebnadzordoit mettre en place une procédure spéciale pour l’organisation de mesures contre l’épidémie à l’égard des conducteurs de voitures et d’autobus arrivant sur le territoire de la Fédération de Russie, des équipages de navires aériens, maritimes et fluviaux, des brigades de trains et de locomotives du trafic international. La proposition de procédure doit être communiquée au gouvernement de la Fédération de Russie dès le 23 mars ;

Enfin, les Ministères compétents et les agences fédérales concernées devront coopérer pour élaborer et adopter d’ici le 25 mars des mesures préventives supplémentaires contre une propagation du virus COVID-19 sur le territoire de la Fédération de Russie. Parmi ces mesures, la sécurisation de l’approvisionnement.

Garantir la chaîne d’approvisionnement

Le Gouvernement fédéral a également pris le 23 mars les mesures suivantes, en matière économique et industrielle afin de garantir l’approvisionnement de la population et des administrations en produits nécessaires en cas de crise sanitaire. Un système de veille quotidien de la situation va être mis en place :

Le Service fédéral des douanes, le Service fédéral des impôts et l’Agence fédérale Roszdravnadzor, devront ainsi assurer à compter du 23 mars 2020, un suivi quotidien des exportations, des importations et de la demande intérieure de produits alimentaires, de produits essentiels et de médicaments et envoient les informations pertinentes au Ministère de l’industrie et du commerce de la Russie, au Ministère de l’agriculture de la Russie et Ministère de la santé de la Russie.

Le Ministère fédéral de l’Industrie et du Commerce et le Service fédéral des douanes devront soumettre d’ici le 25 mars 2020 des propositions au Gouvernement au sujet de la restriction de l’exportation des groupes de marchandises concernés, en tenant compte des volumes de de marchandises produites dans la Fédération de Russie et des stocks disponibles. Le point de situation devient ensuite hebdomadaire.

Le Ministère fédéral de l’Agriculture, l’Agence fédérale Rosselkhoznadzor et le Service fédéral des douanes de Russie, en tenant compte des informations reçues, des volumes de marchandises alimentaires produites dans le pays et des stocks disponibles, soumettront des propositions au Gouvernement sur la restriction de l’exportation des groupes de marchandises concernés. La date limite est le 25 mars 2020. Le point de situation devient ensuite hebdomadaire.

Compte tenu des informations reçues, des volumes de marchandises produites dans le pays et des stocks disponibles, le Ministère de la santé de la Fédération de Russie et le Service fédéral des douanes de la Russie devraient soumettre des propositions au gouvernement de la Fédération de Russie sur la restriction de l’exportation des groupes de marchandises concernées. La date limite est le 25 mars 2020. Le point de situation devient ensuite hebdomadaire.

Enfin, le Ministère fédéral du développement économique a été chargé, lors de la préparation d’un ensemble de mesures supplémentaires visant à améliorer la durabilité de l’économie russe dans un contexte de propagation d’une épidémie du virus COVID-19 sur le territoire fédéral, de soumettre les propositions suivantes avant le 26 mars 2020 :

  • En matière de mesures supplémentaires dans le cadre de la mise en œuvre de plans de substitution des importations ;
  • En matière de mesures supplémentaires pour soutenir les petites et moyennes entreprises en optimisant les activités du projet national «Coopération internationale et exportation».

Achat de matériel médical

Les autorités russes ont déjà commencé l’achat de matériel médical pour renforcer les capacités sanitaires du pays en cas de crise.

Ainsi, le Gouvernement russe a décidé d’allouer 7,5 milliards de roubles (89 millions EUR) pour l’achat d’appareils de ventilation artificielle.  

Une enveloppe de 5 milliards de roubles (59 millions EUR) supplémentaires va être consacrée à des stations d’enregistrement et d’imagerie thermique, des thermomètres et des équipements de désinfection de l’air pour les ministères et départements fédéraux. Les fonds ont été alloués au Ministère fédéral de l’Industrie et du Commerce à partir du Fonds de réserve, en application d’un décret gouvernemental.

Les ventilateurs seront achetés au cours de l’année pour un total d’au moins 5 700 pièces. Le Ministère fédéral de l’Industrie et du Commerce devra d’ici le 1er février 2021 rendre un rapport sur l’utilisation prévue des fonds alloués.

Préparation des hôpitaux

En outre, le Premier ministre Mikhaïl Michoustine a chargé l’agence fédérale Roszdravnadzor de vérifier l’état de préparation des hôpitaux et cliniques dans les régions face à un scénario de propagation du coronavirus.

Les autorités régionales ont été chargées, conjointement avec l’agence fédérale Rospotrebnadzor, le Ministère de la Santé et la Caisse d’assurance sociale, d’envisager la possibilité d’utiliser les capacités d’accueil des Centres de soin et de réadaptation et des sanatoriums qui leur sont subordonnés pour l’isolement et le traitement des patients atteints de COVID-19.

Fermeture des lieux publics

Des mesures restrictives de fermeture de lieux publics ont été également été prises dans la journée du 24 mars. Le Gouvernement russe a ainsi ordonné aux autorités régionales de fermer les discothèques, les centres de divertissement et les cinémas, ainsi que d’interdire le narguilé dans les restaurants et les cafés.

Lire aussi : Mail.ru Group injecte 2.3 millions dans une campagne contre le COVID-19

Le Ministère russe de la Culture avait précédemment recommandé que les cinémas suspendent leurs activités à partir du 23 mars. De nombreux cinémas ont d’eux-mêmes fermé leurs portes à partir du 21 mars.

Des restrictions similaires ont déjà été imposées aux musées, théâtres, sociétés philharmoniques, cirques et autres institutions culturelles.

Possibles traitements à domicile

Les autorités sanitaires de Moscou ont approuvé la possibilité de traitement médical à domicile des patients atteints de forme bégnine du COVID-19.

Si le patient a une température inférieure à 38,5 degrés, une fréquence respiratoire inférieure à 30, la saturation en oxygène du sang est supérieure à 93%, la respiration est libre, alors le patient reste à la maison“, rapporte l’agence de presse Interfax.

Cependant, si au moins l’un de ces signes n’est pas respecté, le patient sera hospitalisé. De plus, si l’évolution de la maladie reste bénigne, mais que le patient a plus de 65 ans ou qu’il souffre d’une maladie chronique ou est enceinte, elle sera hospitalisée. Enfin, si le patient vit avec des personnes vulnérables, il sera pris en charge.

495 cas enregistrés

Dans le pays, 71 nouveaux cas d’infection à coronavirus ont été confirmés après la journée du 22 mars. Le nombre officiel de cas s’élevait  à 438 personnes atteintes le 23 mars.

Dans la soirée du 24 mars, le compte officiel dénombrait 495 personnes infectées par le COVID-19. La maladie a été détectée dans 14 régions du pays : Moscou (290 cas), la région de Moscou (35 cas) et Saint-Pétersbourg (21 cas) sont en tête du nombre de cas de coronavirus.

Les données officielles enregistrent 22 cas de guérison du coronavirus en Russie au 24 mars 2020.

Lire aussi : COVID-19 : Nos conseils pour un télétravail sécurisé

Prenez soin de vous et merci de compter parmi nos lecteurs !

Si vous aimez nos articles, abonnez-vous et recevez nos publications électroniques !

© Copyright 2020 – Eurasia Business News