Par Eurasia Business News – le 10 septembre 2020

Vue sur “Moskva City”, le dynamique quartier des affaires de la capitale russe.

La banque russe Sberbank envisagerait de financer le projet Arctic LNG-2 du groupe gazier Novatek pour un montant de plus de 2,7 milliards d’euros. La banque publique devrait une décision d’ici la fin de l’année, a déclaré à la presse Anatoly Popov, vice-président du conseil d’administration de Sberbank.

Le dirigeant a déclaré :

«Nous considérons Arctic LNG-2 comme un projet prometteur et souhaitons devenir un partenaire pour le financer, à l’instar des autres nouveaux projets LNG du groupe Novatek. Nous avons déjà une expérience positive des prêts à Yamal LNG, nous sommes donc prêts à augmenter notre risque. -appétit pour de tels projets. Nous prévoyons de prendre une décision de financement d’ici la fin de cette année. Selon nos premières estimations, le montant du financement de la Sberbank pourrait dépasser le même montant pour le projet Yamal LNG, qui s’est élevé à 2,7 milliards d’euros. »

Anatoly Popov a également souligné l’expérience réussie du groupe Novatek sur le projet Yamal LNG, alors que le secteur connaît un véritable essor :

« La mise en œuvre de projets de production de gaz liquéfié est, bien sûr, une tendance sur le marché des hydrocarbures. Ces projets augmentent la fabricabilité du secteur pétrolier et gazier du pays et permettent d’ouvrir de nouveaux marchés pour les matières premières russes grâce au transport maritime longue distance. »

Lire aussi : “Yamal LNG” and the Global Energy Transformation

Une série de 15 navires méthaniers de classe arctique sera construite pour transporter le gaz naturel liquéfié extrait sur le site “Arctic LNG – 2”. L’entreprise russe de transport maritime Sovcomflot, la société NOVATEK et le chantier naval Zvezda ont signé les contrats de commande. La période de location des méthaniers serait de 30 ans, d’après le journal Kommersant.

En octobre 2019, des contrats ont été signés pour l’affrètement, le financement et la construction d’un premier méthanier par le chantier naval Zvezda, navire qui doit être mis en service en mars 2023. 

Les précédents méthaniers de classe Arc7 pour le projet « Yamal LNG » ont été construits en Corée du Sud.

Arctic LNG – 2 est le deuxième projet géant LNG de Novatek, après Yamal LNG. Outre la société russe qui détient 60% des parts du projet, les chinois CNOOC et CNPC, le français Total et un consortium japonais réunissant les sociétés Mitsui et Jogmec détiennent chacun 10%. 

Les infrastructures nécessaires à Arctic LNG – 2 reposent sur un concept de construction innovant utilisant des fondations spécifiques afin de réduire les coûts d’investissement et de minimiser l’impact environnemental sur la région arctique. 

La capacité totale des trois lignes techniques de l’usine Arctic LNG – 2 devrait être de 19,8 millions de tonnes de gaz naturel liquéfié par an, le lancement de la première ligne est prévu en 2023, les deuxième et troisième lignes – en 2024 et 2026, respectivement. Les investissements en capital pour le lancement du projet à pleine capacité sont estimés à 21,3 milliards de dollars.

Cours de russe par professeur diplômé : https://bit.ly/2E66GL6

Merci de compter parmi nos lecteurs.

Notre communauté compte déjà près de 14 000 abonnés !

Inscrivez-vous pour recevoir nos dernières articles, c’est gratuit et sans engagement !

© Copyright 2020 – Eurasia Business News