Par Clément Bigot, juriste et consultant en relations internationales – Eurasia Business News, le 9 août 2022

Le président syrien Bachar al-Assad (à gauche) et le président turc Recep Tayyip Erdogan (à droite). Les dirigeants des deux pays n’ont pas communiqué depuis 2011.

Les présidents de la Turquie et de la Syrie, Recep Tayyip Erdogan et Bachar al-Assad, pourraient s’entretenir par téléphone, rapporte le journal turc Turkiye, citant des sources. Les dirigeants des deux pays n’ont pas communiqué depuis 2011. La proposition d’un tel entretien a émergé après la rencontre de M. Erdogan avec le président russe Vladimir Poutine à Sotchi le 5 août dernier.

Le président turc avait alors déclaré aux journalistes que son homologue russe l’avait invité à « choisir la voie pour résoudre » les problèmes en Syrie en coopération avec le régime de Bachar al-Assad. Selon le journal Turkiye, Ankara estimerait qu’il est trop tôt pour organiser une réunion officielle entre les présidents de la Turquie et de la Syrie. La solution d’un entretien téléphonique serait privilégiée. Le moment estimé de l’entrevue et d’autres détails ne sont pas donnés.

L’attaché de presse du président russe Dmitri Peskov n’a ni nié ni confirmé la conversation à venir entre Messieurs Erdogan et Assad. Le Kremlin a confirmé que lors de la rencontre de Sotchi, les « affaires syriennes » ont été discutées, mais n’a pas donné de détails. « En ce qui concerne les perspectives de contacts bilatéraux par téléphone, il est nécessaire de demander à la partie turque ou à la partie syrienne », a expliqué M. Peskov lors de la conférence de presse.

Les présidents de la Russie et de la Turquie se sont rencontrés à Sotchi le 5 août. Les deux dirigeants se sont notamment mis d’accord sur le paiement partiel du gaz russe en roubles, la transition vers le commerce bilatéral en roubles et l’acceptation du système russe de paiement Mir par les banques turques. Les deux présidents ont également signé une feuille de route pour la coopération économique.

Hier, le 8 août, Recep Tayyip Erdogan a annoncé son intention de débarrasser le « dernier district » de Syrie des terroristes dans un proche avenir. Il a averti que la Turquie était prête à lancer une nouvelle opération militaire dans le nord de la Syrie à tout moment. Les Kurdes et les autorités syriennes préparent actuellement un plan de défense en cas de nouvelles mesures de la part de la Turquie.

Merci de compter parmi nos lecteurs.

Notre communauté compte déjà près de 70 000 membres !

Inscrivez-vous pour recevoir nos derniers articles, c’est gratuit.

Soutenez-nous en partageant nos publications !

Suivez-nous sur Facebook et Twitter

© Copyright 2022 – Eurasia Business News